Profitez de 10% de remise avec le code BIENVENUE sur votre première commande

LES ENFANTS ET FLASKA : de l'eau pour mieux apprendre !

1152

De l'eau pour mieux apprendre

......... et retrouver l’expérience à faire en bas de l’article !

 

Tout part d’une expérience in vivo dans une école en Slovénie :

L’entreprise Flaska a équipé la classe 2b de l'école OŠ Zadobrova de bouteilles Flaska. Les enfants les ont utilisées et ont noté avec soin les résultats, lesquels se sont avérés excellents :

En moyenne, les enfants ont bu 2-3 petites bouteilles d'eau (0,33 l) pendant la classe, ce qui représente donc presque un litre et se rapproche de la quantité d'eau qu'il est recommandé de boire quotidiennement. Quantité, qu'ils ont atteint sans difficultés au cours de la seconde moitié de la journée.

« La Flaska est super : je bois beaucoup plus d'eau depuis que je l'ai » est la réponse la plus fréquente quand on interroge les enfants.

Le simple fait qu'ils aient accès à une bouteille d'eau les incite à boire davantage.

Et parce qu'elle contient de l'eau, et non des jus artificiels ou des boissons sucrées, les enfants boivent plus.

Une bouteille avec un beau motif et personnalisée avec un prénom est bien plus sympathique qu’une bouteille transparente, un verre ou une bouteille en plastique. Un enfant va l’utiliser plus souvent et boire une ou deux petites gorgées : c’est la meilleure habitude ( valable aussi pour les adultes ????) à prendre au lieu de boire une grande quantité d’un trait.

Les parents des enfants ont également rapporté que leurs enfants aiment boire de l'eau avec la Flaska et qu'ils n'ont pas à les obliger à boire.

Quelques enfants ont exprimé qu’ils aiment de nouveau boire de l’eau pure, sans ajout d’arôme, de jus ou de sirop, car ils n’aimaient pas boire l’eau au sortir du robinet.

L’eau restructurée et redynamisée est donc un plus important car elle est plus hydratante et plus agréable à boire : le plaisir de boire est tout aussi important que le fait de boire parce qu’il le faut .

L’avis de Sabina Šilc : conseillère et psychologue scolaire slovène

En plus de la pratique d'une activité physique et d'une alimentation adaptée, un apport suffisant en eau est une condition physique fondamentale nécessaire à une bonne capacité d'apprentissage [3]. Un enfant devrait boire au moins 1,2 à 1,5 litre d'eau quotidiennement, et ce, à intervalles réguliers, tout au long de la journée. Il convient de l'encourager et de l'éduquer en ce sens.

Les jus de fruits et les boissons sucrées ne remplacent bien entendu pas l'eau. Une teneur élevée en sucres et en additifs artificiels n'est en aucun cas utile et un enfant devrait donc boire principalement de l'eau. Il est nécessaire de créer des conditions propices à ce comportement sain.

Boire de l'eau doit être un acte intentionnel. Les enseignants devraient également inciter à sa consommation, pendant les cours et l'apprentissage car la déshydratation est à l'origine de difficultés de concentration. C'est l'impossibilité de boire qui contribue à perturber les processus de pensée, et, par voie de conséquence, d'apprentissage.

La bouteille Flaska est une solution pratique et efficace pour donner envie de boire spontanément aux enfants.

 

1153

Quelques informations pour étayer l’expérience :

Tout le monde sait maintenant que l’eau est essentielle pour la préservation de la santé physique, mais qu’en est-il des propriétés de l’eau pour notre activité intellectuelle ?

Le cerveau est en effet l’organe qui contient proportionnellement le plus d’eau : 80% .

« L'eau constitue la base d'un cerveau en bonne santé et de son fonctionnement » écrit le Dr Philippa Norman dans son étude sur le cerveau [1].

Les cellules, en tant qu'éléments fondamentaux du cerveau, stockent l'eau dans ce que l'on appelle des vacuoles, des sortes de petits ballons. Certaines fonctions de l'eau dans le cerveau sont comparables à sa fonction « globale » dans notre corps, à savoir, entre autres, d'éliminer les substances inutiles, de refroidir le cerveau et de prévenir ainsi toute surchauffe, d'accélérer la circulation. L’eau veille donc à ce que le système fonctionne et ne soit pas perturbé.

L’eau est également très importante pour le processus de pensée lui-même.

Les processus de pensée se manifestent dans notre cerveau sous la forme de processus chimiques. Une substance chimique spécifique (neurotransmetteur) est créée dans le cerveau pour chaque action, pensée ou mot que nous formulons (pour pratiquement tout ce que nous faisons). Celle-ci transmet ensuite l'information aux neurones correspondants. La tonicité de la membrane est primordiale afin de garantir une transmission rapide et de qualité du neurotransmetteur entre les neurones, via ce que l'on appelle les synapses. C'est ici que l'eau entre en jeu car un apport suffisant en eau est nécessaire pour maintenir cette tonicité.

Une alimentation adaptée et une eau de qualité, en quantité suffisante sont essentielles pour le bon fonctionnement de tout ces processus.

Les effets de la déshydratation :

Des études montrent qu'au moment où nous ressentons la soif, nous avons déjà perdu environ 2 % de l'eau de notre corps et que nos facultés cognitives ont diminué de près de 10 %. La déshydratation a des effets directs mais aussi indirects : une personne déshydratée devient apathique, de mauvaise humeur et manque de motivation. Pensez seulement à quel point vous êtes peu efficace pendant une chaude journée d'été. Naturellement, cet état influence également la performance des processus de pensée. Des études menées par les l'Institut de psychiatrie de Londres et l'Unité de recherche sur le cerveau du MRC à Cambridge ont abouti à des résultats similaires [2]En état de déshydratation, le cerveau doit fournir bien plus d'efforts pour réaliser une tâche que lorsque l'apport en eau est suffisant. Des images obtenues par résonance magnétique (IRM) ont montré que l'activité augmente précisément dans les zones dédiées à la résolution des problèmes et à l'apprentissage. Un véritable cercle vicieux : le cerveau s'échauffe davantage et la quantité d'eau pour le refroidir est insuffisante, etc.

On se sent alors fatigué, somnolent, maussade. On éprouve des difficultés de concentration, des maux de tête... Bref, les conditions optimales pour un processus de pensée efficace se dégradent rapidement.

L'eau est donc essentielle à la qualité et à l'efficacité de nos processus de pensée mais aussi à une bonne capacité d'apprentissage de nos enfants, tant à l'école qu'à la maison.

[1] http://www.healthybrainforlife.com/articles/school-health-and-nutrition/feeding-the-brain-for-academic-success-how

[2] http://www.telegraph.co.uk/journalists/richard-gray/7728442/Dehydration-makes-young-brains-inefficient.html

[3] Šilc, Sabina : Apprendre pour vivre ou pour gagner des points, http://www.sabinasilc.com/viva26.pdf

 

jure

 

Une petite expérience à faire :  

Il arrive souvent qu’au cours de la matinée vous avez une fringale et un coup de pompe vers 11h, et votre réflexe est de grignoter quelque chose ou de prendre un café pour tenir jusqu’à midi......essayez de remplacer votre encas par une rasade d’eau Flaska, et ressentez les bienfaits dans tout votre corps et comment l’énergie circule à nouveau....... et tout ça sans apport de calories inutiles ou excitants.......

La bouteille Flaska peut vous accompagner partout !

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
cb Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
3-201
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide sous 72H

Service client
À vos côtés du lundi au vendredi (9h-12h/ 14h-17h)
mail : hanature@orange.fr
tel : 09 69 80 16 21

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,